VOYANCE ZEN

forum d'echange sur la voyance, la mediumnité et la spiritualité


L'oracle de cristal

Partagez
avatar
Automne
Moderateur du forum
Moderateur du forum

Messages : 1376
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 50

L'oracle de cristal

Message par Automne le Mer 12 Oct - 11:43

Hello,

la aussi si vous voulez recevoir un message pour essayer de comprendre certaines choses qui vous arrive, je trouve que les messages sont assez percutants et permettent une certaine réflexion ;

http://www.mqa-cristal.com/oracle-cristal/


voici le message que j'ai eu :

La Compassion
Sens et valeur

Ce sentiment ne serait-il réservé qu'aux anges, aux saints, à ceux qui ont voué leur vie à servir ? Toi, en tant qu'être humain, as-tu touché cet état ? Quel est-il ? De quoi relève t-il ?

Partons d'une définition. Compassion : sentiment qui rend sensible aux souffrances d'autrui.

Être sensible, se laisser toucher sans mettre de coté ce qui pourrait nous affecter. C'est l'ultime partage. Tu hésites à t'aventurer dans ces zones qui te semblent d'abord dangereuses, voire dénuées d'intérêt. Partager la joie, le bonheur. Là, tu es d'accord ! Leurs opposés ; la tristesse, la souffrance ?Tu dis non, il y a une partie en toi qui a peur d'être engloutie, submergée. Cette vision est toute relative car lorsque tu peux partager ce qui t'apparaît comme sombre, difficile, cela veut dire qu'il y a en toi un tel amour, une telle compréhension de la vie, un tel sentiment d'unité dans l'acceptation de la différence qu'une transcendance est possible. Une exaltation monte, à assumer ce qui est présent chez toi, chez l'autre. Et tout ce qui est assumé, c'est à dire vu de face, en pleine lumière est libéré donc sauvé. Lorsque tu vis un instant de compassion, il n'y a plus de notion de dualité, de séparation. Tu éprouves ce que ressent l'autre. Toi et l'autre, vous êtes traversés par le torrent de l'amour qui relie.

La compassion ne serait-elle pas la reliance suprême ? Celle qui abolit toute frontière pour que le royaume du cœur s'installe ici, au cœur de tous les égoïsmes. La compassion est un antidote à l'orgueil. Je ne suis supérieur en rien. La compassion entoure de ses mains, de ses bras de lumière ce qui a besoin d'être aimé, ce qui souffre, hurle et appelle l'amour, ce qui n'en peut plus d' être rejeté, exclu.

Si tu tiens cette carte entre tes mains, il est temps pour toi d'entrer en cette passion avec tout ce que tu es. Regarde en toi ou autour de toi ce qui appelle à plus de compassion, de sensibilité. La compassion, c'est la reconnaissance de la blessure, l'onguent sur la blessure. Cela permet un état de conscience d'unité au cœur des enfermements séparatistes. C'est l'amour pur qui se donne, se livre pour un autre possible.

Parole Intime

Je suis le Sentir ensemble : la compassion. Je ris avec toi, je pleure avec toi, je hurle avec toi. Je sens ce que tu sens, je suis avec ce que tu éprouves. Tu n'es plus seul à affronter ce qui t'émeut. Alors tu possèdes la force de le laisser être, sans rien faire pour l'amoindrir, le cacher, t'en divertir.

Ce qui se sent est embrassé. Est offert au sentir un espace clos, intime où il peut s'épancher, se répandre, se recueillir.

Je suis en toi la puissance de l'accueil, de l'être avec. Il s'agit d'écouter, seulement écouter. Ne rien faire pour comprendre, expliquer, revenir dans la tête mais écouter, écouter avec le cœur tout ouvert, tout accueillant, tout doux. Écouter ce qui s'émeut là, sans dire : « c'est rien, ça va passer ». Ne rien dire qui pourrait nier, blesser parce que ce qui est senti est extrêmement précieux. Cela doit être accueilli en reconnaissance de cette valeur si humaine : je sens donc je vis. Fuir ce que je sens, c'est fuir ma vie. Sentir et aimer cela. Quelque soit ce que tu sens, aimer être avec. Voilà ce que je suis en toi : l'aimer sentir.

Au ras des pâquerettes

Sois attentif à tout ce que tu as mis en place pour fuir ce que tu sens. Quand tu es touché par l'autre, Observe les mécanismes inconscients qui te manipulent. Tu es ému... Comment le caches-tu? Tu allumes une cigarette, tu vas méditer pour te calmer, tu te mets à rire bêtement. Fais ta liste de fuites personnelles.


_________________
... Entre deux êtres que tout oppose:celle que je suis,et celle que je cherche.Quand l'une étouffe l'autre,rompant l'harmonie,il y a ce sang qui bouillonne ,un cri qui se révolte , ce Dieu qui m'abandonne,et le Diable qui vit en moi...Dieu que j'ai froid ! L'obscurité noie mon âme et reprend ses droits...J'avais oublié...Annabelle Kozak.
avatar
libellule
Magnétiseur
Magnétiseur

Messages : 578
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 56

Re: L'oracle de cristal

Message par libellule le Mer 12 Oct - 18:49

Merci Automne,le message que j'ai eu me correspond totalement aussi et est complètement d'à propos! Bluffant!
La Confiance
Sens et valeur

La confiance engage à la confidence, deux mots très proches. Sans confiance, peu de choses possibles, avec confiance, l'enthousiasme vient souvent à tire d'aile pour impulser l'énergie nécessaire à la réalisation. Faire confiance t'est difficile, il semblerait qu'immanquablement tu épouses dans le temps sa demi-sœur la trahison. Tu vis dans le monde duel où les opposés, les contraires cohabitent et t'investissent de façon tellement facile qu'inconsciemment tu éprouves mille difficultés à te livrer en toute confiance. Se livrer, s'offrir, s'exposer, voilà des actions que tu peux entreprendre dans la confiance. On dit souvent avoir confiance en quelqu'un, c'est une première approche toujours un peu éloignée pour en arriver à ; je me fais confiance car j'ai appris un peu à me connaître, j'ai appris à ne pas me juger si j'en venais à me trahir...Confiance, trahison engendrent leur cortège de drames et de fiançailles, apparemment nécessaires à la bonne marche du monde. Etre la confiance, c'est se fiancer avec la vie, c'est l'accepter, pas seulement lorsqu'elle te semble t'être favorable mais aussi lorsqu'elle te rend petit et misérable. La vie est la grande enseigneuse qui sait par devers tout ce dont tu as besoin pour ton évolution.

La confiance met à plat les luttes intestines, cérébrales, bat en brèche tes refus d'obtempérer à la seule chose qui vaille ta peine. Quand tu entres dans l'amour, nu et fragile et que tu aimes à te surprendre et que tu aimes jusqu'à surprendre l'amour lui même. Aies confiance et épouse-toi en tes terres intérieures, sois unis. Le temps de l'unité dans la confiance est venu pour que tu règnes sur ton royaume d'amour sans armes et sans bannières, sans protections.

Parole Intime

Je suis la confiance et je suis ce que tu as perdu. Ce que tu as perdu sur le chemin, il ne reste de moi qu'un sentiment fugace d'avoir oublié quelque chose en route. Tu n'as plus confiance en l'amour de dieu, tu as même oublié qu'il existe, tu as douté de son assurance, tu as même cru qu'il te voulait du mal. Quel chemin parcouru, une histoire de perte et d'abandon ou tu t'es cru trahi.

Tu avais sauté pourtant dans le grand vide, tu y a rencontré des hommes plein de soif, mais nulle source ! Mon ange, mon ange tombé du ciel, sens la terre sous ton pas, ne t'est-elle pas un accueil, une île ou te reposer de l'immensité, une main offerte en fruit à tes lèvres de faim ? Mon ange tombé du ciel comme de la main de Dieu ; t'a-t-il lâché? As tu sauté? Qui le saura jamais?

Tu es là, en son amour recueilli, accueilli. Tu peux rire. Le jeu en vaut la chandelle, rallumée en ton cœur, ton cœur qui se sait aimé de toute éternité. Confie-toi, fais confiance, livre-toi au seul être digne: Dieu en toi puis Dieu en l'autre. Ta confiance en la vie rend le divin à la terre, sans toi, dieu n'existe pas, l'amour n'existe pas, le grand invisible, le grand lâche, celui qui nous a lâché depuis si longtemps. Prouve toi, prouve à la terre le contraire ; Dieu existe parce que tu le fais vivre, simplement, lorsque tu fais confiance, l'amour existe, le grand, le vaste, l'immortel amour. Je suis en toi la confiance en cet amour là, malgré...malgré les peurs, les haines, les colères, les grands ravages, la confiance en l'immortel amour.

Tu peux me tester. Derrière toutes douleurs et toutes peines, derrière tous renoncements et reniements, lorsque tu crois avoir tout perdu, je perdure. Je brille, tombé là, dans la paume de ton cœur ; une surprise! Alors, tu sais que j'existe, je suis le divin apparu grâce à toi, au magicien d'aimer, celui qui toujours trouve le passage pour me mener au cœur de dieu, là d'où nous ne sommes jamais partis. C'est maintenant, j'ai confiance en toi, tu m'accueilles en ton cœur. Je saute, à chaque moment, en tremblant, en criant, en fermant les yeux, en ouvrant mon cœur, je saute, la confiance me saisira en plein vol, une évidence.

Au ras des pâquerettes

Une petite blague: Un homme est accroché dans un canyon à flanc de vide, il sent qu'il fatigue et va lâcher... En désespoir de cause, il appelle Dieu. Une voix retentit dans le canyon : "Lâaaaaache Priiiiiise !". L'homme regarde le vide sous lui... Et d'une petite voix dit: "Il n'y aurait pas quelqu'un d'autre..?"
avatar
Svanna
Admin
Admin

Messages : 2098
Date d'inscription : 29/07/2015

Re: L'oracle de cristal

Message par Svanna le Ven 14 Oct - 18:19

Pareil je trouve cela très étrange d'ailleurs, car en ce moment je remercie tout les soirs avant de m'endormir mes anges mes guides, la lumière divine ..

La Gratitude

Sens et valeur

C'est la grâce-attitude que cette gratitude là, cette ferveur que tu ressens qui adoucit ton attitude.

Gratitude, sentiment qui te fait reconnaître les bienfaits que la vie t'apporte. Et dans un élan, tu peux entre-sentir la pensée folle que la vie te donne ce que tu attends d'elle. Tu ne te sens plus perdu, abandonné. Tu sens ta vie et la vie prend du sens. Tu reprends goût à la vie, cette gratitude émoustille tes papilles qui papillonnent en tous sens. Lorsque tu te sens aimé au delà des mots, au delà des preuves, justement venues de cet au-delà si proche qu'il te troue et t'inspire à la légèreté, en plein cœur.

Tu te sens accompagné, tenu en pleine liberté, sans laisse ni attache. Tu deviens tel un saint et rend grâce du miracle quotidien de la vie qui fournit à chacun ce dont il a besoin. Cette grâce qui t'enveloppe, cet état extatique te lévite et te rend humble, tu ne te courbes plus que pour aimer. Tu entres en soumission sans ordre ni loi. Tu abdiques les fausses rebellions egotiques au service d'un tyran qui a peur. Sous le joug de l'amour reconnu, tu te redresses bras ouvert et psalmodies dans ton coeur-Mecque le nom des anges, archanges, médiateurs et médiums du divin. Remercie, Remercie et remercie encore d'être en vie, et prends conscience que tu es le cadeau que la vie s'est faite à elle même. Tu participes et cela est important, tu ne te sens plus exclu, nié, mis de coté. Tu es reconnu sous le regard rempli de bonté que te lance en clin d'œil la gratitude.

Rends grâce de ton vivant, n'attends pas ton dernier souffle pour exprimer ta gratitude.

Parole Intime

Je suis l'or pur, paillette tamisée en ton corps quand tu rends grâce à genou d'être un chercheur d'or. Celui qui a découvert la rivière étincelante de la grâce est celui qui ne cherche plus rien, qui ne demande plus rien parce que tout est là, infiniment donné depuis la nuit des temps. Je suis en toi comme une prière, non pas celle qui exhorte à une réponse, commande au miracle, non. Je suis en toi comme une prière qui dit merci ; je te remercie d'être une question qui scintille pour toujours, je te remercie du mystère flamboyant d'exister ! Cela pétille au dehors et ça brille au dedans. Dieu, en cet instant pleure de gratitude, simplement parce que tu es là, en vie, et ton regard se mouille derrière tes paupières qui prient simplement parce qu'il est là, en vie. Je suis le simple en toi, le bienheureux qui n'a que faire des instants de malheur, parce que même là comme en tout, je dis merci. Merci pour la larme sur ma joue, merci pour la brise dans mes cheveux, merci pour la fraicheur de l'eau à mes lèvres, merci d'être sans jamais te retirer, ma toute terre, ma beauté.

Il y a toujours au creux de toi ma présence d'or pur qui te rend si riche d'exister. Ce qu'on en fait après, c'est une autre histoire. Mais cet instant de grâce est celui recherché. Les mains jointes un instant, pour l'or et l'argent, pour le plaisir sans avidité, pour ce qui unit au lieu de séparer, pour le regard clair qui étincelle toujours au cœur même du sombre lit de nos pertes et douleurs. Je suis la lumière de tes profondeurs. Au moment où tu me rencontres, il n'y a plus de noir, tu rends grâce pour chaque étoiles allumées en ton ciel malgré le froid, malgré l'immense. La présence scintille là, toujours, et de cela tu pleures de reconnaissance.

Je témoigne ta gratitude. Et dès que tu rends grâce te sont offerts aux centuples les bienfaits, ceux que tu ne pouvais soupçonner. Ma gratitude est une prière, un instant de recueillement pour dire; je te reconnais, bienveillance, même déguisée, je te reconnais, ma beauté, majesté, même déguisée et tu ne peux que répondre; je suis touché!

Au ras des pâquerettes

Chaque jours de cette semaine, au moment de t'endormir, rends grâce pour trois bienfaits de la journée, même s'ils te semblent minimes, enfouis dans un quotidien ravagés, trois bienfaits comme trois paillettes d'or.



Ce passage m'a bluffée !!!!
avatar
Automne
Moderateur du forum
Moderateur du forum

Messages : 1376
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 50

Re: L'oracle de cristal

Message par Automne le Ven 14 Oct - 19:17

Comme quoi , parfois certains tirages automatiques nous correspondent vraiment à un moment de notre vie.

je tirerais une autre carte dans quelques semaines pour voir si le message correspond à ce que je vis,
car je penses que malgré tout, il ne fait pas faire de tirage trop souvent.


_________________
... Entre deux êtres que tout oppose:celle que je suis,et celle que je cherche.Quand l'une étouffe l'autre,rompant l'harmonie,il y a ce sang qui bouillonne ,un cri qui se révolte , ce Dieu qui m'abandonne,et le Diable qui vit en moi...Dieu que j'ai froid ! L'obscurité noie mon âme et reprend ses droits...J'avais oublié...Annabelle Kozak.

Contenu sponsorisé

Re: L'oracle de cristal

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 8:54